Beaucoup d’élu.e.s se posent (et nous posent) la question de savoir s’ils peuvent, ou doivent, se créer un blog personnel. Etat des lieux. Blog politique : ce n’est pas pour…

Beaucoup d’élu.e.s se posent (et nous posent) la question de savoir s’ils peuvent, ou doivent, se créer un blog personnel. Etat des lieux.

Blog politique : ce n’est pas pour tout le monde

Premier obstacle à la création d’un blog : en avez-vous les moyens en termes de temps ? Avoir un blog est une excellente idée pour gagner en visibilité et mettre vos idées en avant de façon approfondie. Et vous pouvez le faire aujourd’hui pour un coût quasi-nul. En revanche, si votre agenda est rempli pour les 3 prochains mois et que vous n’avez même pas le temps d’aller chez le médecin, ce n’est pas une bonne idée. Le risque :

  • un investissement en temps initial prenant, surtout si vous n’êtes pas familier d’internet et des outils ou sites pour monter un site rapidement ;
  • un vide numérique après les 2 ou 3 premiers articles que vous aurez posté. Ecrire des articles (nous sommes bien placé.e.s pour le savoir 🙂 ) prend du temps.

Le résultat est visible , et : des sites qu’on trouve très rapidement en tapant le nom de l’élu.e concerné sur Google, mais dont les dernières mises à jour datent de plusieurs mois (voire années). Et donc l’image d’un.e élu.e peu dynamique, absent ou démobilisé. La première question à se poser est donc celle du temps que vous aurez à y consacrer.

Le rythme de publication idéal

Votre blog va avoir deux objectifs :

  • vous permettre de présenter vos idées en détail, d’approfondir les sujets, d’avoir une tribune publique où vous pourrez présenter vos idées et rebondir ou répondre sur les sujets qui vous interpellent ;
  • vous donner de la visibilité, montrer que vous êtes présent, dynamique, investi, donner des outils à vos concitoyens pour vous contacter et leur permettre de vous poser des questions.

Le rythme de publication idéal se calcule en fonction de ces deux éléments et du rythme de la vie politique française. Les collectivités tiennent en moyenne un conseil municipal toutes les 6 semaines. Nous vous conseillons donc d’adopter un rythme de publication relativement léger, à raison d’un article toutes les deux semaines environ. En période calme, un article par mois fera l’affaire ; si vous voulez parler de tous les évènements municipaux du mois de juin, vous intensifierez un peu le rythme.

Ces fluctuations mises à part, une chose est fondamentale : la régularité. Peu à peu vos habitants vont s’habituer à vos posts de blogs et à vos prises de position. Il est donc essentiel une fois que vous avez généré cette attente de pouvoir y répondre…Et de ne pas vous arrêter en chemin.

Des exemples réussis, trouvés sur internet, de cette régularité : le blog d’un élu “trop libre pour se taire”, le blog des élus écologistes de Rezé, le blog des élus d’opposition de Charbonnières-les-bains, le blog d’un élu de Venelle.

A lire aussi : Trois conseils pour gérer son temps

Que publier sur un blog politique ?

La réponse dépend bien sûr des objectifs que vous vous fixez en ouvrant ce blog. Dans quelle perspective vous placez-vous :

Souhaitez-vous vous positionner pour une prochaine candidature ? Ou souhaitez-vous gagner de l’influence de façon générale au sein de votre ville pour faire avancer vos idées ?

Dans ce cas, le blog vous permettra de vous exprimer sur les actions communales, départementales ou régionales. Ce sera pour vous l’occasion de parler politique : votre vision du territoire, quel avenir vous lui prêtez, quelles sont les actions que vous aimeriez recommander ou mettre en place, entre autre.
Vous pourrez aussi vous en servir comme lieu d’expression d’acteurs du territoire : allez à leur rencontre en expliquant que ces échanges feront le sujet d’un billet du blog. Vous rencontrez à la fois des personnes d’influence de votre commune (ou autre) et vous relayez vos débats. Ils pourront parler de vous et de votre site aux citoyens, une autre occasion de se faire connaître ! Sans oublier que ces entretiens vous donneront des éléments pertinents et concrets sur l’actualité associative, commerciale, industrielle, citoyenne …de votre territoire. Des éléments qui sont très précieux !

Est-ce un espace pour vous défendre, ou contre-attaquer des opposants qui vous dénigrent ?

Dans ce cas-là, le blog est très intéressant pour mettre en visibilité les propositions de votre liste sous le regard d’un élu. Parlez de l’actualité de vos collègues et surtout des vôtres : échanges avec les professionnels de l’urbanisme, du social, des travaux et de la voirie, les autres élus, les parlementaires etc.

Ce blog vous permettra de donner plus d’éléments et expliquer de façon plus poussée le projet et la politique qui y est injectée. Les commentaires des citoyens peuvent aussi vous faire prendre conscience de certaines incompréhensions ou alors vous conforter dans l’orientation des projets.

Et si je n’ai pas le temps pour un blog ?

Vous n’avez pas à l’heure actuelle les 2 heures par mois ou par quinzaine qui vous permettraient de tenir votre blog à jour régulièrement. Pas de panique, il vous reste trois solutions :

  • avoir quelqu’un qui s’en occupe ! Accessible aux titulaires d’un mandat de député.e, sénateur/trice, éventuellement maire, conseiller.e départemental.e.
  • tenir un blog à plusieurs (malin !). Le blog des élus majoritaires de la ville, le blog des élus d’opposition de la ville, le blog des élus LR/PS/UDI/EELV/indépendants de la ville.
  • libérer du temps dans votre agenda. Attention ! Cette dernière solution ne fonctionnera qu’avec une détermination sans faille de votre part, et un effort dans la durée. Identifiez dans votre agenda les actions à retirer pour vous libérer du temps. Ou fixez-vous des rendez-vous avec vous-même pour l’écriture de ce blog : des temps que vous réservez pour vous-même dans votre agenda, qui sont inscrits dedans, des temps réservés que vous passerez dans un endroit où personne ne va vous déranger.

A lire aussi : Je suis élue et j’ai plein de temps pour moi

Avec ces premières pistes, vous devriez pouvoir répondre en quelques secondes à la question : un blog politique est-il fait pour moi ? Et, le cas échéant, vous lancer !

Des témoignages ? Des avis ? Des retours ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

A vos plumes !

>> Voir le dossier